1655, 3 novembre, Traité de Westminster

Traité de Westminster, 3 novembre 1655

entre l’Angleterre et la France

Samuel Cooper - Olivier Cromwell

Le traitĂ© de Westminster est un traitĂ© entre la France et l’Angleterre. Il est conclu après la première RĂ©volution anglaise et les tensions ayant rĂ©sultĂ©, pour la France, de ce basculement de l’Angleterre vers un rĂ©gime rĂ©publicain.

Le traitĂ© de Westminster est un traitĂ© entre la France de Louis XIV et l’Angleterre du Lord protecteur Olivier Cromwell. Il a pour but de rĂ©tablir des relations pacifiques entre les deux pays après les dissensions consĂ©cutives Ă  la rĂ©volution anglaise de 1648. Après avoir renversĂ© et exĂ©cutĂ© le roi Charles Ier, le Commonwealth rĂ©publicain d’Angleterre se montre hostile Ă  la France et apporte un soutien actif aux frondeurs en lutte contre le jeune roi de France et son ministre Mazarin.

Le traité indique rétablir la paix entre les deux États et ordonne la cessation de toutes hostilités.

Outre ces dispositions militaires, le traitĂ© prĂ©voit la libertĂ© et l’Ă©quitĂ© du commerce maritime entre les deux pays et des conditions de voyage sĂ»res pour les navires et Ă©quipages.

Le traitĂ© comporte Ă©galement d’importantes dispositions politiques, la France s’engageant Ă  ne pas donner asile Ă  Charles Stuart, fils du roi Charles Ier et prĂ©tendant au trĂ´ne d’Angleterre. En contrepartie, l’Angleterre s’engage Ă  expulser de son territoire plusieurs dissidents français.

Le traitĂ© est un succès pour Cromwell et sera suivi en 1657 d’une alliance en bonne et due forme entre la France et l’Angleterre contre l’Espagne. Le Lord protecteur dĂ©cède cependant l’annĂ©e suivante, permettant la restauration de la monarchie anglaise et le couronnement de Charles II. Les relations entre la France et l’Angleterre se dĂ©gradent alors et un nouveau traitĂ© de paix sera conclu entre elles le 31 juillet 1667 Ă  Breda.

Ă  venir

Le texte du traitĂ© est publiĂ© en anglais in

| 296 Ko Jenkinson, t. 1, pp. 81-86 (en anglais)

Pour les références bibliographiques des recueils mentionnés ci-dessous, voy. la page consacrée aux recueils de traités